dimanche 26 juin 2022

Mensonge

 


Mensonge, petit mensonge, juste une cachotterie.

S'en suivent d'autres, finalement mentir c'est drôle.
Oui mentir ajoute du piment à notre vie,
Nous sortons de la routine, enfin un rôle.
Mais le mensonge mène vers de graves conséquences,
Il peut détruire la personne à qui vous mentez.
S'inventer une vie, une histoire, un monde, on pense,
A l'ennui que l'on a d’être dans la réalité.
On fait bien souvent cela pour se rendre intéressant,
On se trouve inférieur, ou du moins pas assez bien.
Il faudrait juste savoir dire stop au bon moment,
Mais peut être que je parle pour rien.
Tout mensonge se sait un jour ou l'autre,
Lorsque cela arrive, notre monde s'effondre,
Nous revenons à la réalité, entre autre,
La personne désirée, cesse de répondre.
Être quelqu'un de vrai n'est pas forcément drôle,
Mais c'est indispensable pour garder l’amitié,
Pour conserver ses amis, pas besoin de rôle,
Vivre simplement et toujours dire la vérité.
C’est la seule solution pour ne pas être isolé.


(Claude Lepenseur-septembre 2008)

dimanche 22 mai 2022

Sculptures à la tronçonneuse

Munissez l’artiste roumain Gabi Rizea d’une tronçonneuse et vous verrez qu’il ne va pas simplement couper l’arbre mais plutôt y sculpter d’incroyables œuvres dont certaines défient les lois de la gravité.

C’est par pur hasard que ce créatif s’est découvert cette passion. Il y a 7 ans en voulant essayer sa nouvelle tronçonneuse, il s’est servi d’un tronc d’arbre pour tailler un visage. À partir de ce jour, il a commencé à partager ses œuvres sur les réseaux sociaux tout en continuant à améliorer sa technique.

Très vite, il a attiré l’attention des autorités de Craiova en Roumanie où il réside. Mais ces derniers lui ont fait une proposition inattendue : lui laisser carte blanche pour embellir les vieilles souches des parcs de la ville. Et c’est avec minutie et créativité que Gabi conçoit aussi bien des créations enivrantes dans des troncs d’arbres que des bancs insolites pour les promeneurs.

On vous laisse admirer ci-dessous les œuvres insolites et boisées de Gabi Rizea. 





Ce sculpteur de 42 ans est célèbre dans son pays avec ses créations originales qui commencent à faire le tour du monde. 

vendredi 22 avril 2022

Une étoile est née

 

9 juillet, il est 5h08 et le monde devient si lumineux.

On te pose sur moi.
Si petite par rapport à tes frères, et si fragile que je dois faire attention à toi en te serrant contre moi.
Ma fille, ma Prune, est arrivée.

Mais quelque chose me dit que ça ne va pas, que tu ne vas pas bien.
Entre temps ton papa est retourné à la maison afin d’être présent pour tes deux grands frères à leur réveil. Je suis donc seule. 3ème enfant oblige, on est plus relax.

Les sms de félicitations fusent de toute part, tout est joyeux mais.

Je demande alors aux sages femmes de t’examiner plus que de normal. Un pressentiment m’envahit.
Elles ne me croient pas. J’insiste. Elles obtempèrent finalement face à mon regard insistant.

De mon lit je te regarde te faire ausculter dans ce petit cocon de nouveau-né, et les regards qu’échangent le personnel médical ne trompent pas.
Il y a un problème, j’avais raison.
On t’emmène, prétextant que la pédiatre va également te voir.
5h50, les médecins reviennent.
Seuls, sans toi.

Ils s’assoient devant mon lit (ne pouvant pas bouger à cause de la péridurale) et m’annonce ce que je ressentais depuis le début: « votre fille est en réanimation, elle est hypotonique, on a dû l’intuber ».

Hypotonique ? Intuber ? Mon esprit ne comprend pas ces mots, le seul que je retiens est « ma fille est en réanimation » elle n’est plus dans mes bras.
Je m’effondre. Le ciel devient noir, très noir.

Bienvenue dans ta courte vie Prune, ma poupée d’amour.

Chers tous,
Le jour J est arrivé, mon livre: « Prune,mon étoile » est disponible aux Editions Maïa dans la collection Témoins.


Comme le dit mon mari « ces mots sont les siens cette histoire est la nôtre »
Oui, ce livre retrace mon vécu en tant que maman, mais c’est aussi celui de mon mari et de mes enfants.

Si, au travers de ces quelques pages je peux, à ma manière faire connaître un peu plus le Syndrome d’Ondine, voir même (soyons fous…) faire avancer la recherche, alors j’aurai accompli l’une des missions que Prune m’a confiée.

C’est une maladie grave et rare, elle concerne 1 naissance sur 200 000 en France: https://respifil.fr/syndrome-hypoventilation/
Son niveau de handicap est le plus élevé car le pronostic vital est engagé à chaque instant , et personne n’en parle.
Les personnes qui en sont atteintes doivent se battre tous les jours, une assistance ventilatoire est vitale et requise à tout âge et à vie.

Aidez-moi à bousculer les choses.

Je souhaite saluer tous les parents qui se battent chaque jour contre la maladie de leur enfant tout en maintenant une unité familiale: Vous êtes des héros.

Enfin, aux parents qui ont perdu un enfant: Personne ne devrait vivre ce que nous vivons, personne ne peut comprendre ce que nous endurons chaque jour.
Sachez que je suis à vos côtés.

Il est disponible sur le site des Éditions Maïa (https://www.editions-maia.com/livre/prune-mon-etoile/), mais aussi dans les librairies et sur Amazon.

Mes droits d’auteure seront reversés à l’association Française du Syndrome d’Ondine.
https://www.afsondine.org


mercredi 30 mars 2022

École en 1960

 


Je me souviens dans les années soixante,

Nous habitions dans la France profonde,

Loin des horribles images qui nous hantent,

Inconscients de toutes les brisures du monde.


Pour aller à l’école, nous partions à pied,

Jusqu’au centre du village, là où elle se nichait,

Toujours en bande, de copains et de copines,

Tout en jouant, nous révisions nos comptines.


La classe était unique, le maître également,

Souvent sévère et parfois indulgent,

Il nous enseignait avec brio et conviction,

Les règles de la langue et les opérations.


Histoire, géographie et même la République,

Leçon de morale et instruction civique,

Toutes ces matières étaient au programme,

Et pour étudier nous mettions tant de flamme.


La télévision, avec toutes ses agressions visuelles,

Ne nous inondait pas de mauvaises nouvelles,

Nous étions très naïfs, peu instruits de ces vilénies,

Ces guerres immondes et tous ces lâches compromis.


Nous étions pauvres, mais très riches à la fois,

D’un savoir généreux connaissances des bois,

Nous savions nous contenter de très peu,

Mais je vous le jure, nous étions très heureux.

Claude Lepenseur novembre 2008


dimanche 13 mars 2022

L'esprit créatif ne connait pas de limite

 Avec Ruby Silvious , rien ne se perd, tout se transforme. 

Après chaque thé savouré, cette brillante artiste réutilise ses sachets pour en faire de magnifiques œuvres d’art. Voici quelques exemples de ses plus belles peintures : 

Son pinceau d’un côté, sa palette de couleurs de l’autre… et le tour est joué. Une riche découverte.


Qui eût cru que des sachets de thé utilisés pouvaient se transformer en véritables tableaux poétiques ? 

Cela peut sembler improbable et pourtant, c’est aujourd’hui une évidence grâce au travail précieux et insolite de Ruby Silvious.

Il y a cinq ans, cette artiste originaire des Philippines a démarré un projet de taille baptisé « 363 Days of Tea ». Son but : réaliser quotidiennement des collages et peintures sur différents sachets de thé. 

Pour immortaliser ses créations colorées, raffinées et fascinantes, Ruby Silvious a réalisé un ouvrage créatif .

Ceux qui ont l'esprit de créativité arrivent à faire de l'art avec tout, en voici encore une très belle démonstration

lundi 28 février 2022

Fruits et légumes aux formes insolites

Dans les rayons des supermarchés on nous a habitué à acheter des fruits et légumes parfaitement calibrés, cette dictature de la perfection est contre nature.




Ceux d'entre vous qui cultivent un petit potager savent parfaitement que l'on récolte plus facilement des gueules cassées qui défient les normes en vigueur.
Ces fruits et légumes qui grandissent selon les caprices de la nature nous offrent des formes et des postures originales, humaines ou animales qui à mes yeux sont une forme de poésie, nous prouvant que la nature est plus belle que le calibrage artificiel.


Ces légumes tordus, trop petits ou trop gros, légèrement abimés, ne correspondent pas à la norme de beauté, mais quelques coups d’économes pourront suffire à vous convaincre que leur beauté est intérieure. Malgré leur aspect, ils ont gardé leur goût pour ravir vos papilles ! 

dimanche 13 février 2022

Moment magique pour cette harpiste

Naomi est canadienne et joue de la harpe depuis quelques mois seulement mais son talent laisse déjà sans voix. Sur sa chaîne YouTube, elle partage des reprises de chansons célèbres jouées sur son instrument préféré. 

Fin juillet 2020, Naomi s'est filmée à l'orée d'un bois. Alors qu'elle joue les notes du titre "The Sound of Silence", de Simon & Garfunkel, une biche fait son apparition derrière elle. La musicienne de 26 ans ne remarque pas la présence de l'animal, qui semble très attiré par cette musique. La biche s'approche, timidement, et après avoir observé Naomi pendant plusieurs minutes, s'enfuit dans le bois. 

 Ce n'est qu'à ce moment-là que la jeune fille se retourne en sursautant, surprise par un mouvement dans son dos! Heureusement, Naomi a tout filmé et partage ce moment magique sur sa chaîne. "Une biche a transformé ma session de harpe en film Disney", écrit-elle avec humour.

Grâce à l'apparition de cette biche, la vidéo fait le tour des réseaux sociaux, et les talents de Naomi sont applaudis, avec ou sans biche à l'arrière!